Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘émotion’

H – …

Ce soir, c’est le grand soir, celui de mon exposition au Fouquet’s, dont je vous parle ici et ailleurs depuis un mois !
Je suis en plein dans l’excitation, l’effervescence des derniers moments. S’occuper l’esprit, ne pas laisser place au doute (« et si… », je vous laisse imaginer !). Se concentrer. Vérifier, re-vérifier…

Dans quelques heures, j’espère avoir le plaisir de vous compter parmi mes invités. Je m’en réjouis par avance. J’espère que mes images susciteront « quelque chose » en vous…

Le photographe connaît l’émotion des instants : celui de la capture de l’image, celui où elle se révèle parmi les autres au moment de la sélection puis du développement, celui où elle sort de l’imprimante.
Et enfin, celui de la confrontation au  regard de l’autre. Et le plaisir du partage, de l’échange quand le spectateur  la découvre pour la première fois.

Ce moment-là, j’espère le vivre de multiples fois ce soir, en vous regardant regarder…

Et comme trois heures sont trop courtes, vous pourrez voir l’expo sur le net à 18h30 😉

Publicités

Read Full Post »

Avez-vous une idée du coût d’un tirage d’art ? J’ai déjà entendu : « Ce n’est quand même qu’une fraction de seconde et un bout de papier, je pourrais faire la même chose… »  Alors permettez-moi de vous éclairer.
Comme pour toutes choses, il entre dans la fabrication des images différents éléments palpables que l’on peut évaluer… et l’impalpable.

  • Les outils : c’est le choix personnel de chaque artiste. Le mien est d’utiliser les meilleurs outils, l’ensemble de ma chaîne graphique est au top, en permanence mise à jour. La formation du bonhomme également. C’est primordial pour en tirer le maximum.
  • Les fournitures : comme Jacques Setbon et Didier Séjourné l’ont évoqué, les supports et techniques d’impressions sont issus de recherches très poussées, pour obtenir des rendus haut de gamme.
  • Le TEMPS : de la recherche, de l’idée, de l’écriture, de la maturation, de la mise en forme, de la création, de la production, de la post-production, du tirage des premières épreuves, des n°0, de la rencontre de l’autre puis du public. Cela ne se fait pas en un jour.
  • La CONSTANCE : faire une bonne image est une chose. Travailler un thème, l’épuiser, en sortir le sens et le sel, c’est un parcours, une vie.
  • La mise en œuvre : l’exposition du 25 mai, alors que les images existent, représente 60 jours de travail ; organisation, contacts, communication, conception de la scénographie, production des tirages grand format etc… Sans ce travail l’œuvre ne vit ni n’existe.
  • Le fil rouge : qui est au tout début et doit se retrouver à la fin ; la démarche artistique. Simplement 30 ans de métier, d’expériences, de réflexions. Savoir si ma vision est partagée, seul le public peut le dire…
  • L’impalpable : c’est l’émotion que vous ressentirez à la vue d’une image, celle qui se gravera dans votre mémoire, vous ne pourrez plus vivre sans :-)… Ou alors il ne se passera rien :-(. Hasard des sensibilités, diversité des personnalités.
  • Tirage limités : toutes les images présentées sont tirées en 25 exemplaires, maximum, tous formats et supports confondus, numérotés de 1 à 25, signés avec certificat d’authenticité. Plus cinq n°0, épreuves d’artiste, constituant l’exposition que vous voyez.
  • Les formats : de base ; 100×150, A1(60×80), A2 (40×60). Ils varient en fonction des images et peuvent être personnalisés légèrement.
  • Les supports : mardi, seront présentées des images imprimées par sublimation sur tissu et en jet d’encre sur papiers Beaux Arts  Canon ou Hahnemülhe. L’apport émotionnel changeant en fonction du support, certaines images peuvent être réalisées sur bois, verre ou aluminium, à la demande.
  • Unicité : support, format, personnalisation sont autant de variables rendant unique chaque tirage.

Voilà la somme de travail qui rentre en compte dans le prix d’une œuvre et qui permet à l’artiste de continuer à vous chatouiller les pupilles.

Encourager l’artiste : me doutant bien que 25 élus frustreraient la multitude ;-), je propose des cartes deux volets, cartes simples et signets. Leur concept est de focaliser l’attention sur un détail tout en ayant une vue d’ensemble. Cela permet de partager avec l’artiste le plaisir de l’émotion, d’en garder le souvenir. Pour quelques euros vous le soutenez dans sa démarche. Attention, ces cartes ne sont disponibles que lors de l’exposition, en tirages aléatoires restreints sans garantie de ré-édition. Un livre est en cours de création mais pour ceux qui préfèrent le web, il y a toujours ce blog et le site http://www.nrdb.net qui ré-ouvrira le 25 à 18h30…

Read Full Post »